Feuilles de brocoli : la clé pour lutter contre les maladies des cultures

Feuilles de brocoli : la clé pour lutter contre les maladies des cultures

Des chercheurs israéliens ont mis au point un spray pour protéger les cultures, en se basant sur la composition de la cire trouvée sur les feuilles de lotus et de brocoli.
Ils ont simulé les cristaux de cire anti-adhésifs sur leurs feuilles, ce qui empêche naturellement les agents pathogènes de se fixer sur la plante.

SafeWax, développé par le professeur Boaz Pokroy et le professeur Ester Segal du Technion, à Haïfa, est une formulation biodégradable faite de matériau renouvelable qui peut être pulvérisée sur n’importe quelle plante et a le même effet que la cire.

Les Prof. Ester Segal et Boaz Pokroy du Technion (Israel)

Les Prof. Ester Segal et Boaz Pokroy du Technion (Israel)

En plus de prévenir les maladies – qui détruisent un tiers de toutes les cultures vivrières – il peut être réglé pour fournir une protection contre les dommages du soleil et collecter l’eau de la condensation de la rosée.

Pour traiter les maladies fongiques, les agriculteurs sont obligés d’utiliser des fongicides synthétiques qui sont efficaces, mais leur utilisation excessive et abusive a des effets dévastateurs – comme une toxicité la faune et le développement de résistance vis-à-vis des agents pathogènes.

Les chercheurs, les professeurs Pokroy et Segal, ont reçu une subvention de 1,5 million de dollars de la part du Conseil européen de l’Innovation pour leurs recherches dans ce domaine. Ils démontreront les capacités du SafeWax sur la vigne, une culture très importante pour l’économie, l’environnement et la culture en Europe. Cette culture est très sensible aux maladies fongiques et, par conséquent, est traité plus fréquemment que tout autre culture.

L’Union européenne envisage d’interdire l’utilisation de nombreux fongicides en raison de leur toxicité, laissant la vigne et de nombreuses autres cultures sans défense à moins qu’une alternative ne soit trouvée.

Sur 858 candidatures évaluées cette année, le Conseil européen de l’innovation n’a sélectionné que 57 projets à financer, dont le SafeWax.

Source : NoCamels, 30 novembre 2022

Vous aimez ? Partagez...
   Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.