Nouvelle diffamation : Israël accusé de la mort de plus de 100 Palestiniens attendant de l’aide humanitaire

Nouvelle diffamation : Israël accusé de la mort de plus de 100 Palestiniens attendant de l’aide humanitaire

Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose….

Israël est accusé d’avoir tiré sur des civils palestiniens qui attendaient de recevoir de l’aide humanitaire. Selon les autorités de Gaza, c’est à dire le Hamas, ces tirs auraient fait plus de 100 morts palestiniens.

La propagande fonctionne à plein. Voici les faits :

– Dans la nuit du 29 février, à 4h45, des camions venant d’Égypte sont entrés dans la bande de Gaza par le passage de Kerem Shalom. Ils étaient destinés aux habitants du nord de la bande de Gaza.

– Comme de nombreux convois ont été pillés, en particulier par le Hamas qui revend les marchandises de l’aide humanitaire sur le marché noir à des prix exorbitants, l’armée israélienne a organisé un couloir humanitaire pour sécuriser le convoi, comme il l’a fait les 4 nuits précédentes sans incidents.

– Le couloir humanitaire était composé de chars de Tsahal et d’avion sans pilote (UAV) pour superviser la situation (d’où les images obtenues).

– Malgré cela, des dizaines puis des centaines de Gazaouis ont pris d’assaut les camions. Une bousculade s’en est suivie, des personnes ont été poussées, piétinées, écrasées.

– Tsahal a procédé à des tirs de sommation en l’air pour disperser la foule.

– Ne contrôlant pas la situation, les chars se sont reculés avec précaution.

– En vain. Des dizaines de personnes sont mortes écrasées par la foule et par les camions.

TSAHAL N’A PAS TIRÉ CONTRE LA FOULE PALESTINIENNE.

L’accusation faite contre Israël est une calomnie de plus, qui s’ajoute à la longue liste des diffamations anti-israéliennes (comme celle de l’hôpital Al-Ahli Arabi de Gaza).

Le plus inquiétant étant que les élites politique, médiatique, culturelle, se jettent sur ces mensonges sans le nécessaire recul, sans consulter toutes les parties au conflit, se faisant à leur insu la caisse de résonance du Hamas.

Qui ne cesse depuis le début de la guerre, qu’il a déclenché le 7 octobre, de faire passer Israël pour des tueurs de femmes et d’enfants. Pour effacer ses crimes ?

Mais pourquoi sont-ils si nombreux à prendre les paroles du Hamas pour argent comptant ?

Vous aimez ? Partagez...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.