En cas de crise, tapez sur Israël

En cas de crise, tapez sur Israël

Alors que l’Irak est dans une impasse politique depuis les élections législatives d’octobre 2021 et n’a toujours ni président, ni gouvernement, le parlement irakien en session le 26 mai dernier n’a rien trouvé d’autre à faire que de voter une loi contre Israël (ça au moins, c’est fédérateur).

La loi s’intitule « Criminalisation de la normalisation et de l’établissement de relations avec l’entité sioniste » et a été approuvée avec 275 votes pour, ce qui veut tout de même dire que 54 députés ont voté contre ou se sont abstenus. Ceux qui enfreignent la loi sont passibles de la peine de mort ou de l’emprisonnement à vie.

Cette loi vise également tout échange sur les réseaux sociaux et concerne aussi les entreprises et individus étrangers travaillant en Irak. « C’est une loi qui met l’Irak et le peuple irakien du mauvais côté de l’histoire » déplore le ministère israélien des Affaires étrangères.

On est très loin de l’appel à la paix avec Israël lancés en septembre dernier par des de leaders irakiens, que l’ancien gouvernement de Bagdad avait du reste condamné en émettant des mandats d’arrêt à l’encontre de 3 figures publiques ayant appelé à une normalisation avec Israël.

Vous aimez ? Partagez...
   Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.