Réunion au sommet sur le coronavirus

Réunion au sommet sur le coronavirus

Le lundi 4 mai, le Premier ministre Netanyahu a participé à une visio-conférence avec des chefs d’État1 sur le coronavirus, à l’initiative de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. La conférence se focalisait sur les efforts internationaux et la coopération pour le développement d’un vaccin et de thérapies.

« Au mieux, nous n’en sommes qu’à la fin du commencement »

Nombre de personnes atteintes du Covid-19 en Israël (atteints, gravement atteints, décédés et guéris)Benjamin Netanyahu a souligné que la lutte contre le coronavirus exige un partenariat mondial. Il a déclaré que le taux relativement bas de cas en Israël était dû à une action précoce2 pour contenir la maladie, une technologie avancée pour repérer les personnes infectées, d’excellents professionnels de santé, ainsi qu’une population disciplinée qui a, dans son ensemble, largement adhéré aux mesures de confinement.

 

« Mais comme nous le savons tous, l’épidémie de coronavirus est loin d’être terminée. Au mieux, nous n’en sommes qu’à la fin du commencement » a-t-il déclaré, poursuivant : « Et comme tous les pays, Israël tente maintenant de trouver la bon équilibre entre la protection sanitaire de nos citoyens en empêchant un nouveau pic, et le rétablissement de notre économie ». [voir « Mesures additionnelles pour la reprise économique en Israël« ]

 

Pour ce faire, le Premier ministre mise sur l’amélioration des diagnostics, l’accélération des thérapies et, in fine, le développement d’un vaccin, trois axes dans lesquels les institutions de recherche d’Israël sont engagées, ainsi que «ses scientifiques de renom international et son esprit d’initiative «  a-t-il ajouté. « C’est pourquoi Israël investit aujourd’hui 60 millions de dollars dans cet effort » a précisé Benjamin Netanyahu.

 

 

1- Notamment Emmanuel Macron (France), Angela Merkel (Allemagne), Sebastian Kurz (Autriche), Shinzo Abe (Japon), Justin Trudeau (Canada), Giuseppe Conte (Italie), Pedro Sanchez (Espagne), Boris Johnson (Grande-Bretagne), Scott Morrison (Australie), le Roi Abdallah II (Jordanie), les ministres de la Santé Ahmed Al-Saidi et Tawfiq bin Fawzan Al-Rabiah (Oman et Arabie Saoudite), ainsi qu’Antonio Guterres, Secrétaire général de l’ONU.

2- Fermeture des frontières et confinement

 

Photo : La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen (2020)

 

 

Vous aimez ? Partagez...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.