Les Accords d’Abraham accélèrent le rapprochement Israël-Afrique

Les Accords d’Abraham accélèrent le rapprochement Israël-Afrique

À l’été 2021, Israël a été admis au sein de l’Union Africaine (UA) avec le statut d’observateur. Certes, cela ne fait pas l’unanimité au sein de l’UA, l’Algérie et l’Afrique du Sud tentant de revenir sur cette décision. Mais le Tchadien Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’UA, considère que sa décision d’accorder l’accréditation à Israël peut être « instrument au service de la paix », dans la droite ligne des Accords d’Abraham.

C’est d’ailleurs avec le Tchad qu’Israël a récemment renoué, les relations ayant repris en 2019 entre les 2 pays et un ambassadeur israélien, Ben Bourgel, y ayant été accrédité le 17 mai dernier, pour la première fois depuis 50 ans (Bourgel étant ambassadeur dans 5 pays africains : Cap Vert, Guinée, Gambie, Guinée Bissau et Tchad).

Le 31 mai dernier, des dizaines de diplomates, d’universitaires, des personnes du monde des affaires et d’ONG se sont retrouvés à Paris pour une journée d’événements sur l’Afrique, à l’initiative de l’ambassade d’Israël en France. « Israël est de retour en Afrique » aiment à dire les diplomates israéliens.

 

Interview de Simon Seroussi, porte-parole de l’ambassade d’Israël en France, sur France 24 (31 mai 2022)

Source : Al-Monitor, 1er juin 2022

 

Vous aimez ? Partagez...
   Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.