Surprenante ONU : l’organisme mondial poursuit son assaut contre Israël

Surprenante ONU : l’organisme mondial poursuit son assaut contre Israël

Bien du mérite à UN Watch qui suit attentivement les activités ici, au bord de l’East River [siège des Nations Unies à New York], alors que l’ONU continue son incessante campagne pour isoler, condamner, démoniser, ostraciser et dénoncer la plus démocratique des nations du Moyen-Orient. Il s’agit bien d’Israël, le seul État juif dans une liste de 193 États, ce qui est probablement une coïncidence, car personne ne songerait à distinguer et à cibler les Juifs. Quelle idée folle.

Les Israéliens représentent 0,1 % de la population mondiale, mais ils reçoivent les 3/4 des critiques onusiennes.

Ce qui n’est ni fou, ni drôle, c’est que l’Assemblée Générale de l’ONU, dominée par diverses teintes de dictatures et de tyrannies, est obsédée par les Juifs. Chaque année, elle met Israël sur le banc des accusés, vote après vote, pour lancer son opprobre officiel depuis son Parlement de l’humanité.

Le pilonnage d’Israël permet aussi d’ignorer bon nombre de pays qui se livrent à des violations des droits humains objectivement épouvantables, de la Corée du Nord à l’Iran, jusqu’à un petit endroit dont vous avez peut-être entendu parler, appelé Chine.

Les Israéliens représentent 0,1 % de la population mondiale, mais ils reçoivent les 3/4 des critiques onusiennes.

UN Watch tient à jour une base de données afin de suivre la focalisation disproportionnée sur Israël de l’organisation mondiale. Depuis les 6 dernières années, l’Assemblée Générale a approuvé 115 résolutions contre Israël pour seulement 45 résolutions contre les 192 autres pays membres réunis. C’est-à-dire qu’Israël est gratifié de 72 % des résolutions à lui tout seul. Et encore, si Israël représente 0,5 % des pays membres à l’ONU, en termes de population, il représente 0,1 % (9 millions d’Israéliens pour 7,9 milliards de Terriens), ce qui ne l’empêche pas de concentrer les 3/4 des critiques de l’ONU.

Le score des votes anti-israéliens de la dernière session de l’Assemblée Générale s’élève à 14, et le must du must est un vote déniant la nature juive du Mont du Temple. Le Mont du Temple, vous savez, là où un gars qui s’appelait Salomon a construit ce truc pour prier il y a déjà un certain temps, et dont il reste cet espèce de mur. Il y a eu aussi le vote annuel pour poursuivre le Comité Spécial d’Investigation des Pratiques Israéliennes en matière de Droits de l’Homme, un reliquat qui date de 1968, de la guerre froide, que la clique anti-israélienne maintient vivant.

Les États-Unis et le Canada sont les quelques pays décents se rangeant aux côtés d’Israël pour s’opposer à cette curée, tandis que de nombreux pays européens se partagent la lâcheté entre abstention et vote avec la meute.

 

Logo New York Daily News

Source : UNsurprising: The world body keeps up its assault on Israël, New York Daily News, nydailynews.com, 3 décembre 2021
Traduction : France-Israël

 

Texte original (Anglais, États-Unis)

Credit UN Watch in Geneva for keeping a careful eye on the goings-on here on the East River, as the United Nations continues its incessant campaign to isolate, condemn, vilify, ostracize and denounce the most democratic nation in the Middle East. That’s Israel, the only Jewish country in the roster of 193, which is probably just a coincidence, as no one would ever think of singling out and targeting Jews. What a crazy idea.

What’s not crazy, or funny, is that the UN’s General Assembly, dominated by various shades of dictatorships and tyrannies, is obsessed with the Jews and is annually lining up Israel in the dock for vote after vote to deliver the formal opprobrium from the Parliament of Man.

The pile-on against Israel also ignores the great many countries that engage in objectively horrendous human rights abuses, from North Korea to Iran to a little place you may have heard of called China.

Israelis are 0.1% of the world, but get 3/4 of UN’s brickbats

UN Watch has a new database to track the world body’s disproportionate focus on Israel. Over the last six years, the General Assembly has approved 115 resolutions against Israel and only 45 against the other 192 member countries combined. That’s 72% of the resolutions for 0.5% of the countries. It’s even more warped considering that there are 9 million people in Israel out of 7.9 billion on Earth. So Israelis are 0.1% of the world, but they still get almost three-fourth of the UN’s brickbats.

This session’s votes of 14 anti-Israel tallies include such winners as denying the Jewish nature of the Temple Mount, where this guy named Solomon built some kind of prayer area a while ago, and there’s this Wall thing there. There was also the annual vote to continue the Special Committee to Investigate Israeli Human Rights Practices, a 1968 Cold War relic that the anti-Israel cabal keeps alive.

America and Canada are the few decent countries siding with Israel to oppose this swill, while many cowardly European states abstain and large majorities join the gang up.

 

 

Vous aimez ? Partagez...
   Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.