Le Sénat audite la campagne israélienne de vaccination Covid-19

Le Sénat audite la campagne israélienne de vaccination Covid-19

Est-ce que l’efficacité de la campagne vaccinale israélienne peut être transposable, en partie, en France ? C’est à ce sujet que s’est attelé Catherine Deroche, sénatrice et présidente de la commission des Affaires sociales au Sénat.

Portrait de Ran Balicer, Clalit Israel

Ran Balicer

Le 14 janvier dernier, cette médecin a auditionné le prof. Ran Balicer à propos de la campagne de vaccination Covid-19 en Israël. Ran Balicer est directeur de l’Institut de recherche de la Clalit, une des 4 caisses de sécurité sociale en Israël. Il est également président du panel national d’experts israéliens sur la Covid-19.

Cette rencontre a eu lieu sous les auspices de l’association France-Israël, Alliance Général Koenig, et sous l’impulsion du Dr Michael Bohbot, président du comité scientifique de l’association France-Israël, ainsi que d’Ariel Amar, président de France-Israël, et Franck Attal, président de la commission des relations avec les Élus de France-Israël.

 

Voici les grandes lignes de la politique vaccinale en Israël :

1- Anticiper la commande de vaccins

Dès juin 2020, Israël pré-commande des vaccins auprès de 2 acteurs américains, les laboratoires Pfizer et Moderna, qui semblent être dans les temps pour produire le vaccin. La politique d’achat des vaccins est dictée par la nécessité d’une livraison rapide, elle ne joue pas sur l’effet volume, comme a pu le faire l’union européenne en commandant par l’ensemble des pays Européens. Le prix payé par vaccin est 40% supérieur à celui payé par les différents pays de l’union Européenne. Rappelons que la population d’Israël est d’environ 9 millions de citoyens.

2- Adapter la logistique

La campagne de vaccination a commencé le 20 décembre 2020.

Les 4 caisses israéliennes de sécurité sociale ; Clalit, Maccabi, Meouredet, Leumit

Les 4 caisses israéliennes de sécurité sociale ; Clalit, Maccabi, Meouredet, Leumit

  • Nombre de centres de vaccination ouverts suffisant, et répartis sur tout le territoire (ces centres sont créés sous l’impulsion des 4 caisses de sécurité sociale) ;
  • Les vaccins sont reçus et acheminés à des centres de stockage : frigidaires géants conservant
    les produits à -70°C ;
  • Livraison des vaccins journalière en fonction de l’activité de chaque centre ;
  • Dans chaque centre, ce sont les infirmiers et infirmières qui vaccinent, sous la supervision d’un médecin ;
  • Des horaires adaptés. Les centres ont la possibilité d’être ouvert 24h/24 et 7 jours/7 si nécessaire ;- Au terme de l’activité journalière du centre, s’il reste des doses, des SMS sont envoyés à des
    volontaires. D’où une perte des vaccins inférieure à 0,1% ;
  • Chaque personne recevant la première dose se vit réservé automatiquement la seconde dose. – Les 21 jours en inter-dose son respectés, quels que soient les patients.

Résultats : au 25 janvier 2021, près de 30 % de la population israélienne est vacciné.

 

3- Communiquer : explication et transparence

Communication en Israël pour la vaccination Covid-19. "Des spécialistes répondent à tes questions"

Communication pour la vaccination Covid-19. « Il y a un vaccin contre le coronavirus ! Quoi de neuf ? Des spécialistes répondent à toutes tes questions »

 

Pour lever les freins et lutter contre les fake news, le travail de communication a été central.

Page Facebook de lutte contre les fake news en Israël sur la vaccination Covid-19

Page Facebook de lutte contre les fake news en Israël sur la vaccination Covid-19

  • Les médias ont commenté les résultats des études parues dans les revues scientifiques et ont communiqué sur les effets secondaires potentiels du vaccin ;
  • Il y a eu un travail sur les réseaux sociaux pour expliquer et lutter conter les fake news ;
  • Au niveau politique, un travail sur les réticences a été réalisé en parlant aux différents groupes de pression et en reprenant avec eux les résultats des études, en étant très clair sur ce que l’on sait et ce que l’on ne sait pas ;
  • Tous les ministres, personnalités, artistes etc. se font vaccinés devant les caméras pour montrer l’exemple ;
  • Communication journalière des chiffres de la vaccination et des effets secondaires constatés.

4- Hiérarchiser les patients et passeport vert

  • Patients prioritaires : patient de plus de 60 ans et soignants de plus de 50 ans ;
  • Les patients sont recrutés par leur caisse de sécurité sociale, ils reçoivent un SMS avec un lieu de RDV pour la vaccination. Pour les patients les plus âgés, un centre d’appel dédié est créé ;
  • Patients avec sérologie COVID positive ne sont pas vaccinés ;
  • Le passeport vert sera délivré par le ministère de la Santé, 15 jours à 3 semaines après la 2ème dose, et sous réserve de test négatif. Son application finale n’a pas encore été précisément déterminée.

 

Israël : Certificat de vaccination au Covid-19

 

L’arrivée des variants britannique et sud-africain changeant la donne, la décision a été prise de confiner de nouveau la population, le temps de vacciner une patrie significative de la population et que la vaccination soit efficace, soit un schéma entier de 36 jours (21 jours interdose et 10 à 15 jours après la 2ème dose).

Communication de la ville de Givatayim pour la vaccination Covid-19

  • 20 décembre 2020 : vaccination du personnel médical
  • 21 décembre : vaccination des citoyens de plus de 60 ans et personnes à risque
  • 21 décembre : 10 centres de vaccination ouverts, 30.000 personnes vaccinées
  • 23 décembre : 71876 personnes vaccinées
  • 27 décembre : 280.000 personnes vaccinées
  • 27 décembre : ouverture de centre de vaccination dans les hôpitaux
  • 10 janvier 2021 : vaccination du personnel enseignant de l’éducation spécialisée
  • 11 janvier : début de l’injection de la 2ème dose
  • 12 janvier : vaccination du personnel médical de plus de 55 ans
  • 12 janvier : vaccination du personnel enseignant
  • 13 janvier : vaccination des citoyens de plus de 50 ans
  • Rythme de 150.000 vaccination par jour.
  • 19 janvier : vaccination des citoyens de plus de 40 ans
  • 23 janvier : vaccination des adolescents âgés de 16 à 18 ans

 

 

Graphe : comparatif de quelques pays pour le nombre de doses de vaccin Covid-19 administré (au 25 janvier 2021)

Graphe : comparatif de quelques pays pour le nombre de doses de vaccin Covid-19 administré (au 25 janvier 2021)

Vous aimez ? Partagez...

One thought on “Le Sénat audite la campagne israélienne de vaccination Covid-19”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.