N-Drip : une version revisitée du goutte-à-goutte

N-Drip : une version revisitée du goutte-à-goutte

Si le système israélien d’irrigation au goutte-à-goutte est aujourd’hui mondialement connu et utilisé, dans sa version traditionnelle, il nécessite un investissement relativement important en équipements électriques pour fournir la pression indispensable à l’eau d’irrigation et pour débarrasser cette eau de toutes les particules qui pourraient boucher les canalisations.

Système d'irrigation au goutte-à-goutte par gravité de N-DripLe professeur Uri Shani, ancien commissaire à l’eau, a résolu ce problème avec N-Drip, une technologie de micro-irrigation par gravité qui change la donne. En effet, il faut moins de 0,06 bar de pression au système N-Drip pour fonctionner, y compris avec une eau chargée de particules. En outre, N-Drip se passe de source énergétique extérieure.

Au cours des deux dernières années, N-Drip s’est implanté en Australie, aux États-Unis, en Israël et au Swaziland, dans des exploitations de taille moyenne ou plus grandes, produisant de la luzerne, de la canne à sucre, des aubergines, du chou, des tomates, des pois chiches, de la laitue frisée, des pommes de terre, du coton, du sorgho, des melons etc.

Vous aimez ? Partagez...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.