Un traitement israélien à base de cellules souches très prometteur

Un traitement israélien à base de cellules souches très prometteur

Six patients gravement atteints de coronavirus en Israël avec un risque élevé de mortalité– insuffisance respiratoire aiguë et complications inflammatoires liées au Covid-19-, ont été traités avec des cellules souches issus de placenta. Logo Pluristem

Pluristem cellules souchesNon seulement ils ont survécu, mais qui plus est, quatre d’entre eux ont montré, après une semaine de traitement, une amélioration de leurs paramètres respiratoires. Trois d’entre eux sont en passe de se passer de respirateur artificiel.

Cette thérapie provient de la société Pluristem, basée à Haïfa. Pluristem travaille notamment sur les cellules PLX, des cellules issus du placenta qui peuvent être administrés à des patients sans besoin de concordance génétique. Ces cellules entraînent une réponse du système immunitaire via les cellules T (les lymphocytes T) et les macrophages M2, impliqués dans la réparation et cicatrisation cellulaire. Cela stopperait donc la dangereuse surréaction du système immunitaire, évitant les symptômes de pneumonie et d’inflammation des tissus pulmonaires.

Source : Jerusalem Post, 12 avril 2020

 

 

 

 

Vous aimez ? Partagez...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.