Quand l’écologie rencontre l’économie…et la gastronomie.

Quand l’écologie rencontre l’économie…et la gastronomie.

Application SpareEat surplus des restaurantsCommander un repas dans son restaurant préféré, le payer moitié prix et contribuer à la lutte contre le gaspillage ? C’est possible, grâce à une appli israélienne créée par Elie Fischer et sa cousine française Laetitia Jessner.

Tous deux travaillent dans le secteur de l’hôtellerie, et tous deux sont très contrariés d’assister à ce grand gaspillage alimentaire des hôtels et des restaurants. Ils se sont attelés dès lors à mettre au point l’appli SpareEat, qui fonctionne depuis le mois d’août en Israël.

Le principe : en fin de journée, les restaurants et autres fournisseurs de repas ou de nourritures proposent des invendus, frais et tout à fait consommables, dans des « boites repas » qui sont soldées, parfois à 50 % de leur prix. Les

Au départ, il y avait 16 établissements proposés (restaurants, mais aussi boulangerie, épiceries et cafés). Au 1er septembre, plus de 2000 personnes avaient téléchargé l’application, suscitant de nouvelles vocations côté fournisseurs.

SpareEat est l’un des 6 finalistes de la compétition Strauss Group/EIT Foods Startup Competition qui s’est tenue au salon FoodTech de Tel-Aviv le 23 septembre dernier. La Startup a l’intention de créer un partenariat avec l’ONG Leket, qui récupère des surplus agricoles et des repas voués à la poubelle afin de les redistribuer à 175.000 nécessiteux chaque semaine.

Source : Israel21C, 10 octobre 2019

Vous aimez ? Partagez...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *