L’engouement israélien pour le cannabis

L’engouement israélien pour le cannabis

Un ancien commandant de l’armée de l’air israélienne (IAF) a été nommé président de Cannbit, société productrice de cannabis médical. Cannbit a signé un protocole d’accord en décembre 2018 avec la société canadienne Namaste Technologies, également spécialisée dans le cannabis thérapeutique. Ce protocole va permettre à Cannbit de se développer en-dehors d’Israël.

Le gouvernement israélien a en effet approuvé l’exportation de cannabis médical dans une loi de janvier 2019. La dépénalisation date quant à elleIsraël et le cannabis médical et thérapeutique d’avril 2019.

Cela a ouvert la voie au développement de nombreuses sociétés de cannabis médical en Israël, et les personnalités du monde politique et militaire investissent ce domaine.

Ainsi, Yaakov Peri, un ancien du Shin Bet (agence de sécurité intérieure) et ancien ministre des Sciences et Technologies a rejoint début juin Cann-IL, société de recherche dans le cannabis médical.

Un mois auparavant, c’était au tour de Dan Halutz, ancien chef d’État-major, de rejoindre le bureau exécutif de CFR, une nouvelle société de l’industrie de cannabis médical.

L'ancien premier ministre Ehud Barak lors du salon Cannatech 2019 (avril 2019, Tel-Aviv, Israël). Photo : Hanslucas.com

L’ancien premier ministre Ehud Barak lors du salon Cannatech 2019 (avril 2019, Tel-Aviv, Israël). Photo : Hanslucas.com

L’ancien Premier ministre Ehud Olmert à lui rejoint Univo Pharmaceuticals, l’ancien chef de la police Yohanan Danino préside Together Pharma, et l’ancien Premier ministre Ehud Barak préside Canndoc/InterCure Pharma.

Selon Libération, Israël a toujours été un pionnier dans le domaine des cannabinoïdes. « L’histoire moderne de la plante aux fines feuilles crénelées commence à Jérusalem en 1964, lorsque dans son labo de l’université hébraïque, le chimiste Raphael Mechoulam est le premier à isoler, parmi la centaine de molécules qui composent le cannabis, le THC (principal composant psychoactif) et le CBD (efficace antidouleur). Depuis, et particulièrement durant les deux Israël et le cannabis médical et thérapeutiquedernières décennies, Israël s’est positionné en leader de la recherche et des usages en la matière. Et cherche désormais à passer le braquet suivant : celui de producteur mondial.

 

 

Israël et le cannabis médical et thérapeutique(…) Depuis les années 2000, le ministère de la Santé israélien investit dans la recherche et autorise le traitement de certaines maladies à base de cannabinoïdes. Aujourd’hui, environ 38.000 Israéliens sont traités ainsi (nombre qui devrait quadrupler dans les prochaines années), pour des maladies allant de Parkinson à l’épilepsie et la maladie de Crohn, ainsi que les douleurs chroniques, liés aux chimiothérapies ou les soins palliatifs. Des tests prometteurs sur l’autisme et l’Alzheimer sont en cours, Israël restant le leader incontesté dans le domaine de la recherche cannabique, grâce à une législation très progressiste sur les essais cliniques. »

Affaire à suivre, donc…

 

Sources :

NoCamels, Ex-Israel Air Force Commander named chairman of medical cannabis producer Cannbit, 10 juin 2019

Libération, État et beuh, 4 juin 2019

Vous aimez ? Partagez...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *