Les tours à l’envers de Ron Arad // Architecture

Les tours à l’envers de Ron Arad // Architecture

Inspiré par les icebergs, les tours ToHa* émergent du sol à Tel-Aviv en assumant leurs formes irrégulières.

Les travaux ont débuté en 2013 et doivent s’achever cette année.

Tour ToHa à Tel-Aviv (Israël), de l'architecte Ron AradToutes les parties techniques sont dans les « pieds » des bâtiments, ce qui laisse les toits libres pour des terrasses panoramiques et des restaurants ouverts au public.

La structure des tours sont telles qu’elles créent leur propre ombre (le haut des bâtiments étant plus larges que leur base), protégeant le bâtiment du soleil tout en permettant à la lumière du jour de pénétrer par un vaste atrium. Les vitres sont faites d’un verre innovant qui réduit l’éblouissement et optimise la lumière naturelle. Une grande partie de l’eau proviendra du recyclage du circuit d’air conditionné. Le projet a reçu le label LEED Tour ToHa à Tel-Aviv (Israël), de l'architecte Ron AradPlatinum en mai 2019, le plus haut niveau de certification en matière d’architecture écologique et durable.

« L’esthétique et la fonctionnalité ne sont pas ennemies, mais au contraire amies. Je ne prends pas part à des concours pour savoir qui est le plus grand ou le plus beau », déclare l’architecte et designer Ron Arad, créateur du projet.

La première tour fait 28 étages, tandis que la seconde, en cours de construction, en fera 70, pour un total de 200.000 m². Les deux tours de bureaux sont reliées entre elles et seront entourées d’un parc public, muni d’arbres, de bancs et de pièces d’eau écologiques. Le hall d’accueil fait 7 étages, et les bureaux commencent donc au 8ème étage.

Tour ToHa à Tel-Aviv (Israël), de l'architecte Ron Arad (dessin)

* Acronyme de Totzeret Haaretz, un des rues sur lesquelles donne le bâtiment.

Vous aimez ? Partagez...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *