À quoi joue Gérard Araud ?

À quoi joue Gérard Araud ?

L’ambassadeur français aux États-Unis, Gérard Araud, part à la retraite et il ne trouve rien de mieux que de ressortir la bonne vieille propagande anti-israélienne, celle d’État d’apartheid1.

Soit Araud croit ce qu’il dit, et alors il est en effet temps de prendre sa retraite.

Soit il sait que son mensonge abreuve la propagande, et dans ce cas, quel intérêt sert-il ?

Sûrement pas celui de la paix et du rapprochement.

Israel apartheid ?

Une fois la vidéo lancée, cliquer sur les paramètres (roue crantée) et choisir SOUS-TITRES / Français

Conscients des valeurs communes entre la France et Israël, l’association France-Israël, composée majoritairement de non-juifs, œuvre à créer des ponts entre tous les segments de la population française et israélienne – Israël dont on ne rappellera jamais assez qu’il est composée à 20 % d’Arabes pleinement citoyens de leur État.

Nous sommes par conséquent effarés de constater à quel point certains jouent le jeu de la désinformation et ce faisant, mettent de l’huile sur le feu, contribuant à diviser. C’est tellement facile.

Gérard Araud n’en est pas à son coup d’essai, lui qui, juste avant de prendre ses fonctions d’ambassadeur de France en Israël en 2003 avait traité Israël d’« État paranoïaque »2.

Bâtir des liens entre les peuples, comme nous le faisons, est plus ardu et moins médiatique.

 

 

Comme le disait Raymond Belfeuil,

« Le monde n’est-il pas bâti de telle sorte,

Que toujours au mensonge il trouve des attraits,

Qu’à la vérité nue il n’en trouve jamais ? »3

 

*****

1 Interview du 19 avril au journal américain The Atlantic

2 Pour être honnête, il avait rectifié sa remarque faite en « off » : « Lorsque j’ai parlé d’Israël comme État paranoïaque, je l’entendais au sens clinique du terme. Avec ce qu’il a traversé, il est normal qu’Israël soit paranoïaque ». Sans doute avait-il en tête les 2 ans d’intifada qui avaient fait en Israël 608 morts et 4233 blessés, uniquement parmi les civils, ciblés délibérément comme tels, qu’ils soient juifs ou arabes d’ailleurs.

3 Le Mensonge et la Vérité, Raymond de Belfeuil, 1869

Vous aimez ? Partagez...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *